CONCOURS INNSiDE BY MELIÁ

L'hôtel INNSiDE by Meliá Luxembourg qui a récemment ouvert ses portes à la Cloche d’Or, a choisi de s’associer à Fairtrade Lëtzebuerg pour équiper ses employés de vêtements issus du commerce équitable. Plus de 250 articles (pantalons, t-shirts, vestes) en coton bio certifié Fairtrade ont été fournis par les entreprise luxembourgeoises Maison Lessure, spécialiste dans les vêtements de travail, et Wezenberg, spécialiste dans la broderie et la sérigraphie.

 

Lët’z Refashion, le nouveau centre pour une mode plus éthique et durable à Luxembourg

Depuis fin juillet le complexe Royal-Hamilius héberge un nouveau pop-up store dédié à la mode éthique, durable et locale : Lët’z Refashion by Caritas.

 

Septembre en mode seconde main

Le marché second-hand est en pleine expansion et a même son mois dédié, le “Second-hand September”. Ce mouvement lancé par Oxfam nous invite à acheter uniquement de la seconde main durant tout le mois de septembre. Une initiative qui nous permet d’éviter l’utilisation de nouvelles matières premières pour la production de vêtements, procédé qui coûte cher à notre environnement. Et oui, le second-hand représente une des meilleures alternatives pour encourager l’économie circulaire en allongeant la durée de vie de nos vêtements. Chiner est devenu un acte politique !

 

Des vêtements de travail certifiés Fairtrade pour l'hôtel INNSiDE MELIA

Découvrez comment l'hôtel INNSiDE by Melia a franchi le pas vers des achats textiles durables et équitables.

FairFashion Lab - Pour une mode équitable au Luxembourg

Créer une mode différente, c’est possible ! L’ONG Fairtrade Lëtzebuerg s’associe à six artistes luxembourgeois pour lancer son « FairFashion Lab ». Chaque mois, à partir du 1er juillet, un nouveau vêtement ou accessoire en coton certifié Fairtrade au design unique sera dévoilé. Antoine Lesch, Lynn Cosyn, Cathy Thill, Mia Kinsch, Irina Moons et Alain Welter sont les premiers artistes à se prêter à cet exercice qui réunit créativité, engagement et durabilité. Les produits seront disponibles à la précommande sur fairfashion.rethink.lu et pourront être retirés dans des boutiques partenaires.

 

En route vers un musée interactif sur la production du textile

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation « Rethink your Clothes » sur les enjeux du secteur textile, mandatée par la Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire du Ministère des Affaires étrangères et européennes, l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg et la commune de Larochette ont signé une convention pour mettre en place une exposition permanente intitulée « D'Textilindustrie vu Gëschter a vun Haut ». Pour pouvoir mettre en place cette exposition, deux autres partenaires se sont joints au projet : Les amis du vieux Larochette et Monsieur Georges Ginter, propriétaire des machines industrielles qui avaient été utilisées dans la production de différents tissus à Larochette.

 

Communiqué de presse : FairFashion Lab - Pour une mode éthique et durable au Luxembourg

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation « Rethink your Clothes », mandatée par la Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire du Ministère des Affaires étrangères et européennes, l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg lance le premier « FairFashion Lab » au Luxembourg avec six artistes locaux pour proposer des vêtements et accessoires uniques en coton certifié Fairtrade. Avec ce projet collaboratif, l’ONG souhaite promouvoir la création locale en la reliant aux producteurs.trices de coton et travailleurs.euses de la filière textile en Asie et en Afrique.

Communiqué de presse : En route vers un musée interactif sur la production du textile

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation « Rethink your Clothes » sur les enjeux du secteur textile, mandatée par la Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire du Ministère des Affaires étrangères et européennes, l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg et la commune de Larochette ont signé une convention pour mettre en place une exposition permanente intitulée « D'Textilindustrie vu Gëschter a vun Haut ». Pour pouvoir mettre en place cette exposition, deux autres partenaires se sont joints au projet : Les amis du vieux Larochette et Monsieur Georges Ginter, propriétaire des machines industrielles qui avaient été utilisées dans la production de différents tissus à Larochette.